La Maison des Merveilles (Beit-al-Ajaib) est une construction de forme carrée de différents étages, entourée de piliers ainsi que de balcons et surmontée d'une grande tour contenant une horloge. Elle a été construite en 1883 en tant que palais de cérémonie pour le Sultan Barghash et fut la première architecture ayant bénéficié de l’électricité à Zanzibar. Lorsque celle-ci fut achevée, la population locale l’ont nommé Beit Al Ajaib.

Elle fut endommagée en 1896 pendant l’une des guerres les plus courtes de l’histoire qui dura 40 minutes, ou le palais fut la cible des bombardements britanniques visant à forcer le Sultan bin Khalid Barghash, qui avait essayé de saisir le trône après la mort du sultan Hamad, à abdiquer en faveur d'un candidat britannique.

Après sa reconstruction, le Sultan Hamad, qui a régna sur Zanzibar de 1902 à 1911, utilisa l’étage supérieur en tant que palais résidentiel jusqu'à sa mort. Aujourd'hui, la maison est devenue le Musée National d'Histoire et Culture. L'intérieur abrite des expositions sur la culture dhow de l’Océan Indien (rez de chaussée) et sur la civilisation swahilie du 19e siècle (1er étage). Toutes les informations sont disponibles en anglais et en swahili. Vous trouverez a l’entrée, un mtepe de grandeur nature – qui est un navire traditionnel à voile swahili fait sans clous, grâce aux planches maintenues avec uniquement, des fibres de noix de coco et des chevilles de bois. Le bâtiment est en cours de réparation majeure et est fermé pour le moment au public.