La Ville de Pierre


Penser à Zanzibar, c’est penser plages! N’hésitez pas à vous rendre au marché bazar de Darajani qui vous permettra d’en apprendre davantage sur la culture de Zanzibar et le mode de vie local. Si vous visitez Stone Town, passer une halte au marché. Vous serez éblouis. Le bazar contient principalement des articles importés de Chine et d'Inde.

Forodhani est un front de mer populaire se situant au cœur de la ville de Zanzibar. Chaque soir, des groupes de gens souhaitant se rafraîchir de la chaleur de la journée s’y retrouvent pour y déguster de délicieuses spécialités locales, grillades et de boissons fraîches. Vous y retrouverez de la cuisine omanaise, yéménite, perse, indienne, européenne et même chinoise. Cependant, les plats les plus populaires sont le pilaf, biryan, le poulet frit avec frites, l’urojo et la pizza locale. Si vous souhaitez voir le coucher du soleil, rendez-vous a Stone Town, ou vous pourrez vous reposer au parc pour assister à une vue imprenable sur la mer et apprécier la brise.

Le marché fut mis en place en 1904, et se trouve à mi-chemin tout au long de Creek Road (rebaptisé Benjamin Mkapa) et est un endroit idéal pour faire du shopping et des visites touristiques. Il est un endroit attrayant, proposants des produits de la ferme, ainsi que des épices et fruits de mer, produits fournis des quatre coins de Zanzibar. Tandis que les petits commerçants possèdent des stands autour du grand marché, où sont vendus des produits industriels allant de machines à coudre à des vêtements d’occasions et des pièces pour véhicules à moteur.

Construis par le sultan Saïd Barghash à la fin du 19ème siècle, les bains furent les premiers bains publics de Zanzibar. Bien qu'ils soient en parfait état, ils ne sont plus disponibles au public. La visite requiert un droit d'entrée nominal, qui est investi dans l’entretien du bâtiment. Les panneaux indicatifs sont installés autour des bains et des salles.

La cathédrale anglicane de l’église du Christ est une église historique et un point de repère localisé à Stone Town, Zanzibar. Elle est aussi l'un des exemples les plus frappants d'architecture chrétienne en Afrique orientale. Elle fut construite en l’espace de dix ans, à partir de 1873, sur la base d’un plan d'Edward Steere, troisième évêque anglican de Zanzibar, qui contribua activement à la conception de la cathédrale. Comme la plupart des bâtiments de Stone Town, celle-ci est faite principalement de pierre de corail et dispose d'un toit en béton en forme de voûte (qui fut l'idée de Steere). Tandis que la structure globale mélange des détails gothiques perpendiculaire et islamiques, la consécration de la cathédrale prit place en 1903 et nommée après la cathédrale de Canterbury, en Grande Bretagne.

L'église est localisée à Mkunazini Road, au centre de la vieille ville, et occupe une grande aire où se trouve l’ancien plus grand marché d'esclaves de Zanzibar. La cathédrale fut initialement construite pour symboliser la fin de l’esclavage, avec un autel place au « poste de fouettage ». Il se trouve aussi un monument commémorant la période d’esclavagisme, comportant des figures humaines places dans une fosse commune. Il se trouve aussi un musée sur l'esclavage. Il est intéressant à noter qu’Edward Steere mourut d'une crise cardiaque lorsque la cathédrale fut presque terminée. Il fut enterré derrière l'autel. L'église comporte une croix qui fut fabriquée avec le bois de l'arbre qui poussa sur le lieu où le cœur de David Livingstone fut enterré, à Chitambo.